L’annulation du permis de conduire

 Zéro POINT = Zéro PERMIS

L’automobiliste ne peut solliciter un nouveau permis de conduire avant l’expiration d’un délai de six mois sous réserve qu’il soit reconnu apte après un examen psychotechnique et médical effectué à ses frais.

Repasser le permis de conduire :

Si le permis de conduire est invalidé et que l’intéressé sollicite un nouveau permis de conduire, il doit subir à nouveau les épreuves théoriques et pratiques du permis de conduire pour chacune des catégories du permis de conduire qu’il désire récupérer. Toutefois si le conducteur est titulaire du permis de conduire depuis plus de trois ans à la date d’annulation, il ne devra repasser que l’épreuve théorique. En cas de réussite à l’épreuve, ce sont toutes les catégories qu’il détenait précédemment qui lui sont à nouveau restituées.

Attention !

II existe des délais entre la perte des points et son imputation sur le fichier national. Un conducteur peut avoir juridiquement perdu l’ensemble de ses points sans que cela ne soit encore inscrit sur le fichier national et sans que les points relatifs à un stage puissent être crédité. C’est le « capital points » du fichier national des permis de conduire qui fait foi. Pour vérifier le solde actuel de points, il vous appartient de vous rendre personnellement dans toutes les préfectures ou sous-préfectures.